Page d'accueil HYGIENE et HACCP
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène
  • Hygiène

PostHeaderIcon Hygiène

PostHeaderIcon Vers la fin de la DLUO?

L'apposition d'une date limite sur certaines denrées de consommation a pour objectif de faire connaître au Consommateur la limite au-delà de laquelle un aliment est susceptible d'avoir perdu ses qualités microbiologiques ou ses qualités organoleptiques, physiques, nutritives, gustatives etc. Ces informations sont fixées par l'article R 112-1 du Code de la consommation. Cependant, il y a une grande confusion entre les notions de date-limite de consommation (DLC) et date limite d'utilisation optimale (DLUO). La première correspond à un critère sanitaire et correspond à une date impérative. Elle s'applique à des denrées microbiologiquement très périssables, qui, de ce fait, sont susceptibles de présenter un danger pour la santé humaine. Tandis que la seconde correspond à ces critères organoleptiques qui n'affectent pas la « consommabilité » des produits. Mais le mot même de «limite» utilisé en France qui ne figure pas dans la réglementation européenne* est extrêmement pénalisant pour la consommation du produit et rédhibitoire pour beaucoup de consommateurs. Lorsque la DLUO s'approche, le produit n'est, tout simplement, plus commercialisable. La résolution incite le Gouvernement à modifier les règles d'information du consommateur de manière à s'aligner strictement sur la législation européenne en supprimant notamment la mention de «date-limite d'utilisation optimale».

*: Il s'agit aujourd'hui de la Directive 2000/13/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 Mars 2000 concernant l'étiquetage et la présentation des denrées alimentaires. A compter du 13 Décembre 2014, cette Directive sera remplacée par le Règlement (UE) N° 1169/2011 ("INCO") concernant l'information des Consommateurs sur les denrées alimentaires. Même si ce dernier Règlement introduit de nouvelles exigences telles que l'obligation d'inclure une déclaration nutritionnelle mais ne modifie pas les règles d'information sur les durées de consommation.

Proposition d’un résolution Européenne déposée au Sénat le 30 Mai 2013
 

PostHeaderIcon Enregistreurs de Température

Les enregistreurs de Températures sont des petits appareils électroniques qui permettent de suivre les conditions externes de transport ou de stockage des produits thermosensibles. L’ensemble peut être composé d’un logiciel qui permet de définir les paramètres de suivi et de les contrôler, d’un câble de connexion et d’un boîtier d’enregistrement.

En ce qui concerne les surgelés et les glaces, depuis le 1er Janvier 2006 tous les instruments de mesure utilisés pour contrôler la température (enregistreurs de température) doivent être conformes à la norme EN 12830. La norme EN 13486 fixe les conditions de vérification périodique (Règlement CE N°37/2005).

Liste (non limitative) des enregistreurs de température de l’air à utiliser pour le transport et l’entreposage des aliments surgelés (Règlement CE N°37/2005 du 12 Janvier 2005)

 


 

PostHeaderIcon Hygiène: vocabulaire modifié!

Deux Rectificatifs du 12 Juin 2013

=> au Règlement (CE) N°852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l'hygiène des denrées alimentaires et

=> au Règlement (CE) N°853/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 fixant des règles spécifiques d'hygiène applicables aux denrées alimentaires d'origine animale.

Ainsi :

au lieu de: «sécurité alimentaire», il faudra lire: «sécurité des denrées alimentaires»

au lieu de: «hygiène alimentaire», il faudra lire: «hygiène des denrées alimentaires»

au lieu de: «analyse des risques», il faudra lire: «analyse des dangers»

au lieu de: «dans l'espace et le temps.», il faudra lire: «dans l'espace ou le temps» [Annexe III, section I, chapitre II, paragraphe 2, au point c du Règlement N°853/2004].

Rectificatifs du 12 Juin 2013

 

PostHeaderIcon Equipements certifiés NF HA?

Quelles sont les caractéristiques certifiées des équipements  "NF Hygiène Alimentaire"?:

-l’aptitude au nettoyage

-l’ébavurage afin d’éviter tout risque de coupure de l’utilisateur

-l’étanchéité du circuit frigorifique conformément à la réglementation européenne sur l’appauvrissement de la couche d’ozone

-les performances thermiques, frigorifiques et isothermiques afin de vérifier que les exigences «montée, descente et conservation des températures» sont respectée.

 

Liste actualisée des 13 Familles d’équipements certifiés NF HA (Janvier 2013) ICI

 

PostHeaderIcon Quid de vos Glaçons?

Une enquête d’un journal britannique a démontré que six fast-food sur dix ont des soucis avec la qualité sanitaire de leurs glaçons. En cause, un mauvais nettoyage-désinfection de la machine à glaçons et/ou une contamination manuportée par le personnel de service: alors comme pour tous les équipements, écrivez ce que vous devait faire (= «Procédure de lavage») et vérifiez a posteriori de son efficacité par des autocontrôles si cela n’a jamais été fait dans votre Salon avec ou sans vente à emporter par exemple (= «Vérification»).

Article du Dailymail du 1er Juin 2013

 

PostHeaderIcon Electrons, Plasma et Enzymes ...

De nouveaux procédés pour renforcer la sécurité sanitaire des aliments. Trois travaux de recherche ont été publiés récemment, apportant de nouveaux résultats sur des procédés de sécurité sanitaire déjà développés:

-l’irradiation (= «Pasteurisation par faisceau d’électrons »),

-le gaz ionisé (= «Pasteurisation à froid»)  et

-un revêtement alimentaire à base d’enzymes lytiques (détruisant la parois des bactéries) au sein des emballages, destiné à détruire la Listeria par exemple.

 

Pour aller plus loin : BE Etats-Unis N°332 (24 Mai 2013) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT

 

PostHeaderIcon Gants écologiques?

Les contaminations manuportées  peuvent être à l'origine de 80% des problèmes d'hygiène en Entreprise d'où l'importance du lavage des mains (au savon doux glycériné ou germicide) et/ou de l'utilisation raisonnée des gants à usage unique (cas de monoproduction, portage court, etc).

Nouveautés .. des Gants entièrement biodégradables Showa jetables, ambidextres, non poudrés, sans protéine de latex, en nitrile facilement décomposable (ECO BEST TECHNOLOGY™ en cours de brevet).

Tous les gants à usage unique ne sont forcément aptes au contact alimentaire: petit rappel utile pour les puristes!

-Directive CEE N°89/686 relative aux équipements de protection individuelle (EPI)

-Règlement CE N°1935/2004 relatif aux matériaux et articles entrant en contact avec la nourriture

-Règlement CE N°2023/2006 relatif aux bonnes pratiques en matière de fabrication pour des matériaux et des articles prévus pour entrer en contact avec la nourriture

-Résolution ResAP(2004) 4 du Conseil de l’Europe du 10 Juin 2004 sur les produits à base de caoutchouc destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires

-Arrêté du 9 Novembre 1994 modifié relatif aux matériaux et objets en caoutchouc au contact des denrées, produits et boissons alimentaires.

-Avis de l'ANSES du 7 Novembre 2012 sur les matériaux en caoutchouc
 

PostHeaderIcon Laboratoires et Analyses d'autocontrôle

Les services de contrôle du Ministère en charge de l’Agriculture et de la Pêche s’appuient sur un réseau de laboratoires officiels, constitué principalement par les laboratoires nationaux de référence (LNR) et les laboratoires d’analyses agréés. Les analyses officielles sont réalisées par ces laboratoires agréés conformément aux méthodes officielles publiées au Bulletin officiel du Ministère chargé de l’agriculture. Toutefois, le Ministre chargé de l’Agriculture peut autoriser un laboratoire agréé à utiliser d’autres méthodes sous réserve que la preuve soit apportée de leur équivalence avec les méthodes officielles. Lorsqu’une nouvelle méthode officielle est publiée pour un type d’analyse donné, les laboratoires agréés pour ce type d’analyse disposent d’un délai de dix-huit mois à dater de la publication pour obtenir l’accréditation relative à cette nouvelle méthode officielle.

Vous voulez faire un devis?

Coordonnées des Laboratoires d’analyses  ICI

Liste des méthodes officielles  ICI

Les Autocontrôles (autres que les analyses)  dans la Lettre INRACQ N°61  ICI

 

PostHeaderIcon Commission "Microbiologie des Aliments"

La Commission AFNOR V08 B concerne la «Microbiologie des Aliments» et couvre les méthodes d’essais pour la recherche ou le dénombrement de micro-organismes dans les produits agroalimentaires ainsi que la terminologie, l’échantillonnage et les bonnes pratiques.

Nous avons relevé pour les Entreprises quelques informations récentes et utiles pour la rédaction d’un futur cahier des charges de prélèvements (avec un laboratoire d’analyse dans le cadre d'un autocontrôle par exemple).

 

 

Référence

 

 

Intitulé

 

 

Motif

de la norme

 

 

Publication

prévue

 

PR NF EN ISO 17468

Microbiologie des aliments - Exigences et recommandations techniques pour le développement ou la révision de méthodes normalisées.

Nouveau document

Novembre 2014

PR EN ISO 16140-1 REV

Microbiologie des aliments - Protocole pour la validation des méthodes alternatives - Partie 1: Terminologie pour la validation des méthodes.

Nouveau document

Décembre 2014

PR EN ISO 16140-2

REV

Microbiologie des aliments - Protocole pour la validation des méthodes alternatives - Partie 2: Protocole pour la validation des méthodes propriétaires par rapport à une méthode de référence.

Nouveau document

novembre 2014

Commission Afnor V08 B  ICI

 

 

PostHeaderIcon Durée de Conservation et Sensoriel

Un avant-projet de Norme* ISO 16779 est soumis à enquête publique jusqu’au 28 Mai 2013 qui spécifie les méthodes de détermination et de vérification de la DUREE de CONSERVATION des produits alimentaires au moyen d'essais sensoriels. Les caractéristiques sensorielles qu'il convient d'évaluer sont les changements d'aspect, d'odeur, de flaveur, de goût et de texture, etc., pendant des durées de conservation données.Sachant néanmoins que la durée de conservation est calculée d'après les résultats des études microbiologiques, chimiques et physiques, en complément des essais sensoriels.

Le vieillissement accéléré entraîne un changement plus rapide des caractéristiques du produit et dans le cas des produits de longue conservation [aliments en conserve, produits déshydratés, etc.], il peut être souhaitable de raccourcir la période d'essai en accélérant les modifications du produit. Pour estimer le degré de raccourcissement de la période d'essai, la règle de Van't Hoff réaction/vitesse/température peut être appliquée: selon cette règle, la vitesse d'une réaction chimique augmente d'un facteur d'environ 2 lorsque la température augmente de 10 °C.

PS: les conditions de vieillissement accéléré doivent être adaptées au produit (par exemple, conservation du beurre à 38 °C maximum)

*: Analyse sensorielle — Évaluation (détermination et vérification) de la durée de conservation des produits alimentaires PR NF ISO 16779

 

PostHeaderIcon Robinet avec Sèche-mains intégré!

En 2013, Dyson a conçu le premier robinet Airblade Tap faisant aussi office de sèche-mains. Un 1er détecteur infra-rouge détecte la présence des mains et ouvre le robinet d’eau. En déplaçant ensuite les mains sur les côtés, un 2nd capteur prend en compte ce changement de position, stoppe l’écoulement de l’eau et active ensuite le moteur qui envoie de l’air à travers deux ailettes dotées chacune d’une fente (lames d’air projetées à 690 km/h). Les mains sèchent en 12 secondes !

PS: ce modèle ne dispose pas de filtre à air HEPA antibactérien comme les séchoirs Dyson Airblade™ qui a une durée de vie de 350 000 cycles de séchage soit entre 5 et 10 heure (à raison de 10 à 20 secondes par cycle de séchage).

 

Site de Dyson
 

PostHeaderIcon Marque NF et Hygiène "Alimentaire"

La Marque NF alimentaire garantit la facilité de nettoyage pour tous les matériels de restauration collective ainsi que les performances thermiques, isothermiques et frigorifiques pour les matériels assurant une réfrigération, une congélation, un maintien ou une remise en température. C’est à Cemafroid qu’ AFNOR Certification a confié les essais de la marque NF Hygiène Alimentaire. La nouvelle version du référentiel de la marque NF est applicable depuis Octobre 2010.

Les caractéristiques certifiées de la marque NF « Hygiène Alimentaire » (Règles de certification NF031) répondent à :

=> Aptitude au nettoyage
=> Aptitude à la fonction (Performances thermiques, frigorifiques et isothermiques).

 La liste des Equipements concernés est la suivante :

-       -  Appareils de réfrigération rapide, de congélation ou mixtes (cellules)
- Matériels de conservation en froid positif ou négatif (armoires à clayettes, armoires à chariot; meubles bas; chambres froides v < 4m3)
- Surgélateurs-conservateurs de boulangerie-pâtisserie
- Matériels permettant le maintien en réfrigération des denrées pendant le dressage des assiettes et des raviers de hors d'oeuvre
- Meubles frigorifiques de vente pour la boulangerie-pâtisserie
- Matériels mobiles de conservation en réfrigération destinés à l'alimentation collective
- Etals réfrigérés pour commerces non-sédentaires
- Matériels frigorifiques de distribution en self service (vitrines réfrigérées; cuves et dessus réfrigérés; buffets réfrigérés)
- Matériels thermiques de distribution en self service (bains-marie; dessus chauffants)
- Matériels neutres de distribution en self service (distributeurs de pain, de verres, de plateaux, de couverts, meubles caisses)
- Chariots de distribution de repas destinés à la restauration collective permettant le maintien en liaison froide, le maintien en liaison chaude, la remise en température
- Matériels neutres de travail pour la restauration collective (tables; plonges; surfaces de découpe; billots en bois; lave-mains; clayettes; chargeurs et unités de chargement)
- Matériels neutres de manutention pour la restauration collective (chariots; socles; convoyeurs à plateaux; extracteurs de couverts)
- Matériels neutres de stockage pour la restauration collective (rayonnages; casiers à vaisselle; étagères murales; placards de rangement; portiques à viande)
- Matériels neutres de préparation et service pour la restauration collective (vaisselle ; bacs ; matériels de cuisson ; ustensiles culinaires (casseroles; faitouts; marmites; sauteuses...), petits matériels de préparation (couteaux; couperets;...)
- Appareils de remise en température (fours mobiles ou non, à clayettes ou à chariot)
- Matériels de maintien en liaison chaude (armoires chaudes mobiles ou non, à clayettes ou à chariot)
- Fours de cuisson professionnels destinés à la restauration collective et utilisant la convection naturelle ou forcée, combinée ou non avec la vapeur
- Conteneurs isothermes destinés à l'alimentation collective de capacité inférieure à 0,5 m3
- Matériels de préparation et distribution de boissons chaudes
- Friteuses destinées à la restauration collective
- Lave-vaisselle destinés à l'alimentation collective.

 

PostHeaderIcon Fascicule FD V01-014

Le fascicule de documentation FD V01-014 Mai 2009 "Sécurité des aliments - Recommandations sur les éléments utiles pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments" est paru en mai 2009.

Le document donne des indications sur les éléments utilisables dans le cadre d'une démarche de détermination de la durée de vie microbiologique. La durée de vie microbiologique déterminée à partir de ces éléments répond à un objectif de sécurité et seuls les dangers susceptibles d'évoluer au cours de la durée de vie du produit sont à prendre en compte.

Source AFNOR

18 Janv 2007 à St Denis : Réunion du groupe de travail

28 Janvier 2009 à Maisons-Alfort : Réunion du groupe de travail

4 Mars 2009 à St Denis : Vers un Fascicule de Documentation (FD) et non une norme NF

 

PostHeaderIcon Nouveau Règlement pour les Désinfectants

L’annexe V du nouveau Règlement (UE) «Biocides» du 22 Mai 2012 définit les différents types de produits Biocides. Ce Règlement est applicable au 1er Septembre 2013.

Il y a notamment le GROUPE 1 comme les Désinfectants: ces types de produits ne comprennent pas les produits nettoyants qui ne sont pas destinés à avoir un effet biocide notamment la lessive liquide, la lessive en poudre et les produits similaires. 

Nous avons le TYPE de Produits 4 qui sont  ceux destinés aux surfaces en contact avec les denrées alimentaires (et les aliments pour animaux):

* Produits utilisés pour désinfecter le matériel, les conteneurs, les ustensiles de consommation, les surfaces ou conduits utilisés pour la production, le transport, le stockage ou la consommation de denrées alimentaires ou d’aliments pour animaux (y compris l’eau potable) destinés aux Hommes ou aux animaux.

* Produits utilisés pour l’imprégnation des matériaux susceptibles d’entrer en contact avec des denrées alimentaires.

Règlement (UE) N°528/212 du 22 Mai 2012 de 123 pages

 

PostHeaderIcon Commission Afnor V01C pour l'année 2010

Lors de la commission plénière V01C du 18 Décembre 2009, plusieurs points ont été abordés pour l'année 2010 :

  • Animation de la commission : suivi du programme de travail adopté par la commission, organisation et exploitation des réunions, gestion du secrétariat, gestion des participations, mise en forme des documents avant envoi en enquête, élaboration d'un rapport d'activité annuel
  • Secrétariat des groupes de travail actifs en 2010 :
    • GT 4, "Normes européennes en hygiène"
      GT 5, "Validation durée de vie"
      GT 8, "Révision de l’ISO 22000"
      GT 9, "Test de vieillissement
      "
 

PostHeaderIcon Durée de Conservation et "Challenge Test"

Les analyses d’autocontrôles contribuent à vérifier si les critères microbiologiques sont respectés pendant toute la durée de conservation de la denrée alimentaire. Or dans le règlement N°2073-2005 du 15 Novembre 2005 (Article 3, Paragraphe 2) est stipulé que les exploitants du secteur alimentaire responsables de la fabrication du produit conduisent des études afin d'examiner si les critères sont respectés pendant toute la DUREE de CONSERVATION. Cette disposition s'applique notamment aux denrées alimentaires prêtes à être consommées permettant le développement de Listeria monocytogenes et susceptibles de présenter un risque pour la santé publique lié à Listeria monocytogenes.

Les analyses d’autocontrôles réalisées afin d’étudier l’évolution d’une population de Listeria monocytogenes artificiellement ajoutée dans une denrée alimentaire sont appelées «challenge test». Tout laboratoire souhaitant être reconnu pour ce type d’analyses doit déposer auprès du Préfet de région du lieu d’implantation du laboratoire un dossier de demande de reconnaissance dont la composition est la suivante:

- une demande de RECONNAISSANCE selon le document précisé par instruction du ministre en charge de l’agriculture ;

- un engagement à participer au prochain ESSAI INTERLABORATOIRE organisé par le Laboratoire national de référence (LNR) compétent.

Cependant, les laboratoires reconnus pour réaliser les analyses d’autocontrôles ne sont pas forcément tenus d’être accrédités pour la réalisation des analyses de détection ou de dénombrement de Listeria monocytogenes dans les denrées alimentaires.

 

Arrêté du 29 Octobre 2012

 

PostHeaderIcon Commission AFNOR Plénière V01C : « Sécurité des Aliments - Hygiène et Management » :

La Commission de normalisation réunit les expertises indispensables à l'élaboration des normes et documents de référence et nomme les délégués nationaux dans les structures européennes et internationales de normalisation

La Commission AFNOR V01C défend et valorise les savoir-faire français aux plans européen et international tout en œuvrant à diffuser, aux niveaux national et régional, les outils répondant aux préoccupations des acteurs de la filière.

Source AFNOR

9 Novembre 2007 à Paris : Bilan des différents Groupes de Travail (GT)

5 Septembre 2008 à St Denis : Bilan des différents Groupes de Travail

10 Mars 2009 à St Denis : Discussion sur les notions de PrP, de PrPO et de CCP. Présentation du  Global Food Safety Initiative (GFSI) et notamment du Publicly Available Specification (PAS)

16 Septembre 2009 à St Denis : Bilan des différents Groupes de Travail

22 Mars 2010 à St Denis : Débat sur la pertinence de créer un document relatif aux PRP : "TS agri" en connexion avec le Règlement n°852/2004
Création d'un groupe de travail GT10 sur les études statistiques faisant suite aux lignes directrices pour la réalisation de tests de vieillissements microbiologiques (norme V01-003)

9 Juillet 2010 à St Denis : Restitution des débats sur les Pré-Requis amont agricole, restitution de la réunion du groupe de travail GT8, renouvellement de la Présidence de la commission V01C

14 Septembre 2010 à St Denis : Pré-requis pour la sécurité des denrées alimentaires pour la production primaire - Recommandation des Bonnes Pratiques d'Hygiène en exploitation agricole et présentation du « How to use ISO 22 000” du groupe de travail GT8

A suivre ...

14 Décembre 2010 à St Denis

 

PostHeaderIcon Croissance bactérienne et Conditionnement "actif"

Général

Depuis la publication du Règlement CE N°450/2009, la situation semble se débloquer. Pour les matériaux et objets actifs destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires et conçus de manière délibérée pour contenir des constituants "actifs" destinés à ETRE LIBERES dans les denrées alimentaires ou à ABSORBER des substances provenant des denrées alimentaires.

En effet, les conditionnements actifs visent à assurer eux-mêmes une part de la protection des aliments qu’ils contiennent. Ils peuvent être divisés en deux grandes catégories, toutes deux destinées à étendre la durée de conservation ou à améliorer la qualité des aliments:

  • => les systèmes absorbeurs qui retirent du couple «produit-emballage» les éléments «indésirables» et,

  • => les systèmes relargueurs/émetteurs qui apportent des éléments bénéfiques en termes de durée de vie à l’ensemble clos produit-emballage.

Des sachets émetteurs d’un extrait végétal et des buvards à base d’un composé naturel) ont mis en évidence des effets antimicrobiens intéressants. Le sachet émetteur d’un extrait végétal a montré une efficacité vis-à-vis de Brochothrix et Pseudomonas et le buvard à base de composé minéral a permis de souligner des résultats encourageant vis-à-vis des deux flores pathogènes Listeria et Salmonelle.

Pour aller plus loin:

Note de Synthèse de l'ADIV sur l'incidence des conditionnements actifs antimicrobiens sur la survie et la croissance des bactéries pathogènes et d’altération (Octobre 2010)

 

PostHeaderIcon Sandwiches et Croissance bactérienne

Général

Un Avis de l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du travail) relatif à la durée de vie microbiologique appliquée aux sandwiches a été publié le 30 Novembre 2011.

L'étude porte sur les sandwiches «poulet - oeuf dur» et «poulet» (le poulet, l’oeuf dur et la ricotta sont les composants les plus favorables au développement bactérien et les deux premiers sont plus souvent utilisés que la ricotta dans les recettes de sandwiches). Des simulations de croissance ont été effectuées en vue d’évaluer les probabilités de contamination et de dépassement de limites microbiologiques (2 bactéries: Listeria monocytogenes et Staphylococcus aureus).

Ont été pris en compte :

*deux couples Température / temps au stade de l’exposition (exposition = durée allant de la fin de fabrication à la vente au consommateur): 15°C pendant 6h et 20°C pendant 2h;

*un couple Température / temps au stade de la vente: 26°C pendant 3 h.

La conservation des sandwiches dans les conditions recommandées par le SNARR (Syndicat National de l’Alimentation et de la Restauration Rapide) conduit à une augmentation limitée des pathogènes retenus. Une concentration élevée de ces germes ne pourrait s’expliquer que par une contamination importante des matières premières, du matériel, apportée par le personnel,... En terme d'HACCP (Analyse des Dangers, Points critiques pour la maitrise), une action corrective est prévue pour les couples température/temps au stade de l’exposition (15°C/6h et 20°C/2h). Celle-ci se traduit par une modification de la durée de vie ou un retrait de la vente.

Pour aller plus loin: Avis de l'ANSES du 30 Novembre 2011

 

PostHeaderIcon Vieillissement virtuel d'un Produit par le Projet SOPHY

Général

Le projet SOPHY lancé le 9 et 10 Février 2012 à Bremerhaven en Allemagne, vise à développer un logiciel pour la prédiction de la sécurité des produits, la qualité et la durée de conservation des produits prêts à être consommés. Les Salades fraîches et coupées et les salades de charcuterie ont ainsi été choisis comme modèle, le but étant d'optimiser la sélection des ingrédients, la formulation du produit (pH, aw, etc) et des étapes de traitement … mais virtuellement via ce logiciel!

Ce logiciel estime l'effet de chaque étape de production sur la sécurité (croissance ou survie d'agents pathogènes) et la durée de vie (croissance d'organismes d'altération spécifiques et/ou la formation de sous-produits indésirables) tout en tenant compte aussi des caractéristiques organoleptiques.

Les utilisateurs auront également la possibilité d'insérer des données propres comme par exemple la contamination bactérienne initiale. En outre, le projet vise non seulement à développer des modèles prédictifs et probabilistes mais aussi de compiler des informations sur différentes techniques de traitement, les formulations de produit (par exemple «clean label», sans aditifs), les conditions environnementales (emballage sous atmosphère modifié). Cette sensibilisation accrue est essentielle pour améliorer la sécurité alimentaire globale et de qualité et l’nformation de cette nature peut-être intéressante pour les petites Entreprises.

De plus amples informations: Communiqué de presse en anglais: Projet SOPHY

 
Plus d'articles...
Flux RSS
Instances et réseaux
Recherche sur le site
Qui est en ligne ?
Nous avons 3 invités en ligne
VEILLE ISM
INSCRIPTION à la Newsletter
Dernières Nouveautés